Accueil AA France AA Belgique AA Québec AA Suisse romande

lundi 6 juillet 2015

Littérature - "Vivre sans... alcool !"

Des membres des AA et de nombreux médecins qui les traitent ont fait état de situations où des victimes de dépression se sont fait dire par les AA de jeter leurs comprimés à la poubelle, il y a eu alors aggravation de la dépression avec tous les problèmes inhérents, allant parfois jusqu’au suicide. Nous avons entendu des schizophrènes, des maniaco-dépressifs, des épileptiques et d’autres, tous sous contrôle médical, à qui des membres des AA bien intentionnés ont conseillé de ne pas prendre les médicaments prescrits. Malheureusement, ce conseil de profane peut faire régresser le patient dans toute l’acuité de sa condition première. Au surplus, la victime développe un sentiment de culpabilité parce qu’elle en vient à croire que « les AA sont contre les médicaments ». On comprend clairement qu’il est tout aussi nocif de permettre à un alcoolique de développer une dépendance à une drogue, quelle qu’elle soit, que de le priver de traitements susceptibles de le soulager de ses maux ou de stabiliser d’autres dysfonctionnements physiques ou psychologiques.

2 commentaires:

Boss a dit…

stockvektor.blogspot.com

Unknown a dit…

Jamais entendu ceci en 8 ans de meeting? Je pense pas que AA va proposer de ne pas avoir son traitement médical??